Baugé Imprimeur

Une entreprise qui a suivi l’évolution du métier d’imprimeur

L’unité de production est basée à Descartes.
Un bureau commercial est implanté à Paris pour une large couverture du territoire français et une ouverture sur l’Europe. L’entreprise reste artisanale jusqu’en 1962, date à laquelle est créée la société actuelle.
Elle a connu l’évolution technologique des métiers de l’industrie graphique et passe à l’impression rotative dans les années 80. Depuis, trois rotatives, une machine feuille et des presses numériques sont en production dans ses locaux qui couvrent actuellement 14 000 m².
De la prise de commande à la livraison, toutes les étapes de la création, de l’impression, du façonnage sont gérées en interne et satisfont une clientèle orientée vers la publicité et le marketing direct.

1912

Georges Baugé, arrière grand-père fonde l'imprimerie à Richelieu.

1933

Marcel Baugé, son fils, s'installe à Descartes comme imprimeur bilboquet. Il imprime principalement des ouvrage de ville, tel que têtes de lettre

1936

C’est l’arrivée des congés payés, le monde change en bien et les machines aussi. La production a doublé tout comme le personnel.

1945

La guerre terminée, le moral est au beau fixe. La clientèle s’agrandit.
On prospère et on embauche.

1950

Les cadences s’accélèrent au rythme du blues qui devient rock. On évolue vers l’impression offset feuille qui permet de plus forts tirages.

1962

Pierre Baugé, crée l'imprimerie actuelle. Il est le premier en France à investir dans une machine d'impression avec 4 couleurs en ligne.

1974

Pierre Baugé ouvre un bureau commercial à Paris, plus près de la nouvelle clientèle et permettant de s'ouvrir à de nouveaux marchés.

1981

La première rotative offset arrive à l'imprimerie Baugé. Les dépôts de capsules parfumées et encres à gratter sont testés.

1987

L'entreprise investit dans une deuxième rotative et s'équipe de matériel complexe permettant de répondre à la demande du marketing direct.

1990

Construction d'une nouvelle usine. Les chaînes de finition sont intégrées au flux classique de l'impression.

2005

C’est l’engagement dans le respect des normes sur l’environnement durable et l’obtention du label Imprim’Vert.

2011

L'arrivée d'une machine feuille (Komori LS540) nous permet d’obtenir une haute qualité d’impression et une reproduction des couleurs en accord avec la norme ISO 12647-2, avec des délais de plus en plus courts.

2012

Afin de toujours mieux répondre aux attentes de ses clients, l'imprimerie Baugé vient d'installer une seconde encarteuse piqueuse Osaka, avec 5 postes et margeurs.